vendredi 4 avril 2008

10 questions par Ségolène Royal

1. Il faut sortir du fossé entre un discours pseudo révolutionnaire dans l'opposition et un conformisme économique au pouvoir : de quelle façon ?

2. Le socialisme ne peut pas se contenter d'aménager le capitalisme financier à la marge : comment produire et répartir autrement la richesse ?

3. Que reprendre des modèles progressistes des autres pays et que rejeter ?

4. Il faut pousser l'agilité des entreprises, le goût du risque et l'esprit d'entreprendre, tout en améliorant la situation des salariés et leurs sécurités sociales. Avec quel compromis ?

5. Il faut rééquilibrer le rapport de force entre le travail et le capital par une meilleure répartition du profit. Quels contre-pouvoirs dans l'entreprise ?

6. Comment rompre avec la redistribution passive et bureaucratique comme principal moyen de s'attaquer aux injustices sociales ?

7. Comment améliorer le projet européen pour ne pas oublier les intérêts des peuples et des pays ?

8. Les peuples du Nord doivent être protégés de la concurrence internationale sans que les peuples du Sud ne soient victimes du protectionnisme. Avec quelles nouvelles règles ?

9. Les Etats et le marché doivent assurer la sauvegarde écologique de la planète : quel nouveau modèle de développement ?

10. Le Parti socialiste doit intégrer toutes les nouvelles formes de militantisme et d'engagement citoyen, ainsi que les réussites du travail des élus locaux. Il doit aussi décider efficacement, avec le sens de la discipline collective. Quelles nouvelles règles communes pour y parvenir sereinement ?

9 commentaires:

badabi a dit…

1/ Il faut arrêter de faire de la dialectique et passer à l'action mais ça semble trop compliqué pour quelqu'un qui ne tient pas ses idées en place comme les 35H, ou le nucléaire.
2/ Ben elle n'a qu'à relire son programme.
3/ C'est une connerie de penser qu'il faut se baser sur ce qui se fait à l'étranger car la france c'est pas le Zimbabwe!
4/ Il faut surtout penser à aider les plus pauvres.
5/ Les syndicats mais bon pour les réhabiliter faudrait qu'ils soient plus réformistes que révolutionnaires
6/ Si Royal s'intéresse au scandale des aides aux femmes multimillionaires qui engrossent des gamins pour toucher des allocs, elle n'a qu'à aller voir Martine Aubry qui voulait virer ce scandale immonde des allocations familiales aux bourges du XVIe, Neuilly et Boulogne Billancourt (ville de Royal).
7/ T'as qu'à aller voir chez Lancelot, Abadinte et Laurent Guedon, ils t'expliquent tout de A à Z.
8/ Appelle ton pote Pascal Lamy.
9/ Un coup de fil à Dominique Voynet ne lui ferait pas de mal.
10/ C'est du charabia sa question. On sent l'énarchie ressortir avec son flot incompréhensible de phrase inintelligible.

melchior griset-labûche a dit…

d'accord avec badabi pour le 8...
Pour le reste de son comm, on dirait du Cambadélis, et ça ne donne pas envie d'adhérer...
J'essaie de noter mes premières réactions de non-adhérent sur mon blog.

badabi a dit…

La référence à un ancien trotskiste m'honore.

marc a dit…

@badabi ici on essayer de dépasser les senbilités de chacun en essayant de contruire un espace de débats et de dialogues... pas d'invectives gratuites merci

asse42 a dit…

On voit bien que Badabi est ici pour un débat d'idées. Ca crève les yeux! C'est sûrement avec ce genre de discours que l'on va avancer.
Badabi elle te demande de réfléchir, je sais c'est dur pour un trotskiste pour qui savoir dire NON est le B-A BA de la discussion mais essaye. Tu verras la parole est libéralisatrice.
Tu verras la vie autrement et tu arrêteras de pondre des âneries plus grosse que toi.

Salutations socialistes.

Dagrouik a dit…

babdi : bienvenu dans le débat d'idée ou tout le monde est le bienvenu, c'est un truc collectif : on s'est pris une tôle en 2002, une en 2007 : On remet en marche la machine à idée, tout ne doit pas tomber tout cuit du bec d'un exilé à Washington.

Adonf2toi a dit…

C'est sympa comme initiative. J'y vois cependant deux inconvénients pour l'instant.

1) Je sais je fais un procès d'intention, mais bon, ça ressemble à sa campagne présidentielle => en gros on écoute ce que les gens ont à dire, on s'approprie les idées, on ajoute sa touche personnelle, emballé s'est pesé une fois élu(e) je ferais comme bon me semble et si je ne suis pas élu(e) j'aurais qu'à dire que ça n'était pas mes idées !

Comme je viens de faire une remarque très négative et que ça me gène aux entournures car ce blog se veut constructif, je me répète mais je trouve l'initiative excellente et les questions posées tout autant (n'en déplaise aux grincheux) : comme souligné ci-dessus, elles obligent à se poser et à réfléchir.

2) Le deuxième inconvénient me gène beaucoup plus : un blog est-il un espace approprié pour entamer un tel débat ? Il est évident que non. Le top aurait été de retranscrire ce questionnaire sous la forme d'un forum avec 1 sujet par question. Sorti de la 10aine de commentaire, les questions vont tomber au fin fond du blog sans qu'il soit possible d'élaborer des réponses constructives... Du moins c'est mon avis !

melchior a dit…

A la relecture, je trouve un autre point très positif dans ce que dit Badabi: dans son point 1, il réaffirme très justement le primat de l'action. SR a tout à fait raison de prendre l'initiative de consulter les adhérents, c'est en soi une action. Et qu'elle se pose implicitement en élément fédérateur, je ne vois pas en quoi cela gêne la discussion.
Pas trop d'accord avec Adonf2toi quand il propose de répondre question par question. Je crois qu'il faut au contraire les considérer comme un ensemble.
Par exemple , pour moi, la réponse à la question, trop vague, sur le projet européen, c'est d'abord l'écologie et la justice sociale (entre autres).

Cyril C a dit…

Est ce qu'un topic spécifique ou un forum ne serait pas plus adapté pour répondre collectivement ?